Archive pour Scalp Besak

Besançon, 21 mai 2012: Rassemblement antifasciste contre la venue du groupe d’extrême droite Bloc identitaire

Posted in Antifa, Local with tags , , , , , , , , , , , , , on mai 22, 2012 by fragmentdemanif

Lundi 21 mai 2012, une centaine de personnes – militant.e.s politiques et syndicaux, sympathisant.e.s, personnes se sentant concernées… – se sont rassemblées place Pasteur à Besançon pour manifester leur refus des idées de l’extrême droite. En effet, ce même jour, le Bloc identitaire, un groupuscule d’extrême droite capable de violence physique contre les personnes qui ne lui plaisent pas, devait tenir une « réunion publique » dans les environs de Besançon, mais le lieu de cette réunion est resté bien secret…

Pendant plus d’une heure et sous la surveillance de trois voitures de police, les opposant.e.s  à l’extrême droite ont diffusé des tracts pour informer les passant.e.s du danger que représente l’implantation d’un tel groupe dans la région, pour informer sur les idées haineuses véhiculées par  les identitaires – idées banalisées voire utilisées par de nombreux gouvernements de droite comme de gauche…

Ne restons pas silencieu.se.s et manifestons chaque fois que nous le pouvons pour montrer que nous préfèrerons toujours l’entraide, la solidarité, la diversité au repli sur soi, à l’exclusion et à la haine de l’autre…

Militons ensemble pour ne pas voir les horreurs de l’histoire se reproduire !

Le tract distribué par les Libertaires bisontin.e.s en pdf:

Publicités

1er Mai Libertaire à Besançon ! Agir au lieu d’élire

Posted in Local with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on mai 2, 2012 by fragmentdemanif

Besançon: un 1er mai 2012 sous le soleil et ça fait du bien !

Alors que le Nabot découvre le 1er Mai, entre 2500 et 3000 personnes se sont rassemblées hier Place de la Révolution avec banderoles et drapeaux avant de partir en manif. Un cortège libertaire de 150 à 200 personnes s’est formé derrière une banderole « Agir au lieu d’élire ! Pas d’élu.e.s, des luttes ! » (banderole qui en cette période d’entre-deux tours à beaucoup fait parler…), avec des drapeaux noirs, rouges et noirs, voire parfois rouges, avec des fumigènes et quelques pétards et avec de nombreux slogans tels: Si les élections changeaient la vie, il y a longtemps que ça serait interdit !, Pour changer la société, Désertons les urnes et occupons la rue !, Y’en a ras l’ bol de la loi des patrons, Réquisition ! Occupation !, A bas l’Etat, les flics et les patrons !…

Alors que la manif prend fin Esplanade des droits de l’Homme – devant la mairie socialiste, ça fait 2 fois, je ne comprends toujours pas pourquoi… alors que la ville ne manque pas de places avec bien plus de visibilité…- le cortège libertaire ne s’arrête pas et poursuit sa route – tout en continuant à chanter des slogans – jusqu’à la place Marulaz où a lieu l’apéro et le repas (à prix libre) traditionnel des libertaires bisontin.e.s.

Près de 300 repas comptés, plus de 500 personnes sur la place… Un guitariste qui chante, repris par les personnes attablées et en fin d’après-midi un sound system reggae-ska-rocksteady…

Bref un vrai 1er mai des gens qui luttent et revendiquent une vie meilleure et pas un meeting de politichien qui fait de la retap’ pour les élections…

Nous n’aurons que ce que nous prendrons !

Seule la lutte paye !

****************

Préparation de la place Marulaz avant la manif

La manif…

L’après Manif: La place, le repas, les tables de presse, le sound system…

Samedi 17 décembre 2011: Action de solidarité antifasciste à Besançon, en hommage à Mikhail Norokha assassiné par des néo-nazis en Ukraine

Posted in Antifa, Local, Solidarité internationale with tags , , , , , , , , , , , , , , , on décembre 17, 2011 by fragmentdemanif

Ce samedi 17 décembre 2011, une vingtaine de militant.e.s antifascistes et anarchistes se sont rassemblé.e.s, à l’appel du Scalp Besak, dès 15h sur le pont Battant à Besançon.

Avec plusieurs drapeaux rouges et noirs et deux banderoles: « Solidarité antifasciste » et « RIP Mikhail assassiné par des nazis – Fachos hors de nos vies! », les militant.e.s ont distribué des tracts en hommage à Mikhail Norokha, jeune Ukrainien de 17 ans assassiné par des néo-nazis le 18 novembre 2011 à Dnipropetrovsk ainsi que pour exprimer leur solidarité avec toutes les victimes du fascisme en Ukraine, en Russie, en France et ailleurs. Ces tracts dénonçaient également la situation en Ukraine et la forte tendance de certains Etats à fermer les yeux sur certaines pratiques telles que les agressions violentes avec ou sans armes, les tentatives de meurtres, les meurtres de militant.e.s, voire à les encourager par des politiques xénophobes…

Après une courte prise de parole, les militant.e.s se sont dirigé.e.s à 16h vers la passerelle des Glacis où ils ont à nouveau déployé banderoles et drapeaux, avant d’allumer quelques fumigènes. Situées au-dessus d’un axe routier très passant de la ville, les banderoles ont été bien visibles pendant près de 30 minutes par les automobilistes, qui étaient nombreu.se.s à montrer leur soutien et approbation à grands coups de klaxon !

Besançon: Manif antifasciste du 3 décembre 2011 contre le Front Comtois et l’extrême-droite en général

Posted in Antifa, Local with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on décembre 3, 2011 by fragmentdemanif

A l’appel de la CNT 25, de la FA-Groupe Proudhon, du SCALP Besak et des libertaires, entre 50 et 70 manifestant.e.s se sont rassemblé.e.s ce samedi 3 décembre 2011, sur l’esplanade des Droits de l’Homme pour exprimer leur « refus de l’extrême-droite et de tous les discours haineux ». Il.le.s ont déployé plusieurs banderoles (« Le fascisme c’est la gangrène, on l’élimine ou on en crève! » – CNT 25, « Le Front comtois s’enracine? Enterrons-le! Pas de fachos en Franche-Comté » – SCALP Besak…) et posé des pancartes un peu partout…

Cette manifestation bisontine précède le procès du Front comtois qui aura lieu le jeudi 8 décembre à 9h au TGI (Petite Hollande) de Montbéliard. Ce groupe de néo-nases local est convoqué devant la justice pour des textes et affiches à caractères raciste et négationniste.

Ici le tract distribué pendant la manif