Archive pour Doubs

Justice pour Ayoub ! Rassemblement de soutien à Audincourt le 8 février 2012

Posted in Ailleurs, Anti-répression, Franche-Comté with tags , , , , , , , , , , , , , on février 8, 2012 by fragmentdemanif

Le 7 février 2011, Ayoub n’a pas été blessé par la bagarre qui opposait deux bandes de jeunes quelques mètres plus loin, mais il est pourtant le seul blessé cet après midi là, au centre ville d’Audincourt.
Ce sont au contraire les « policiers » qui l’ont mutilé: d’un tir de flash ball Ayoub a perdu un oeil. Qu’il ait été atteint parait tristement logique, il ne bougeait pas, ne courrait pas… Il attendait simplement son bus.

Un an plus tard, le mercredi 8 février 2012, par un temps glacial, entre 70 et 80 personnes (familles, amis, et sympathisant.e.s de la cause d’ Ayoub) étaient rassemblées, pour réclamer la Justice pour Ayoub sur les lieux-mêmes de son agression violente.
Le cortège, jeunes en tête derrière une banderole « Justice pour Ayoub »,   a parcouru les quelques mètres qui les séparaient de l’abri bus tragique avant une prise de parole derrière deux banderoles.
Si cette déclaration sonne bizarrement, puisqu’elle défend d’emblée les policiers (nécessaires et qui nous sécurisent) et leur demande de faire la différence entre « les innocents » et les autres, les discussions avant la dispersion condamnaient plus directement les violences policières quelles qu’elles soient.

Bien remarquée aussi, l’absence des élus PS locaux qui annulaient en décembre 2011 le concert antifasciste de ZEP…

Ayoub s’ajoute tristement à la liste des victimes policières locales (Mohamed B. est mort après être entré vivant dans un fourgon de police un an avant dans la même ville), régionales (Hakim M, à Gray poussé dans un mur après une poursuite « pour rien » en voiture, Joseph P. à Amancey, mort en Garde à Vue à 77 ans pour une suspicion de faits mineurs) et nationales (la liste est hélas trop longue!!!)

 

La peine de mort existe encore et les flics l’appliquent dans la rue…

POLICE PARTOUT, JUSTICE NULLE PART !

Publicités

Besançon – 31 janvier 2012: « Fidèles aux postes » Manif devant le rectorat contre la casse de l’Education

Posted in Education, Local with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on février 1, 2012 by fragmentdemanif

Près de 300 personnes (profs, parents, militant.e.s syndicaux et politiques, élèves…) de Besançon, mais aussi de Morteau, Nancray ou encore Mamirolle se sont rassemblées mardi 31 janvier 2012 dès 14h devant le rectorat pour manifester leur refus des suppressions de postes, des fermetures de classes, des modifications des modalités d’évaluation…

« Fidèles aux postes »… le texte d’une banderole, pour différentes significations… Oui ! Les gens sont toujours mobilisés et ne veulent pas que les enfants payent les pots cassés ! Un petit happening où des pots de fleurs sont jetés et cassés devant la porte du rectorat – protégée une fois encore par une dizaine de flics, eux aussi « fidèles au poste »…

Pendant plus d’une heure, les manifestant.e.s – munies de nombreuses banderoles et pancartes – ont scandé des slogans et chanté des chants revendicatifs.

Dommage qu’on ne soit pas parti en manif – ça nous aurait un peu réchauffé – on était bien assez, mais avec la manif nationale organisée à Paris qui a rassemblé de 9 000 à 20 000 personnes, selon les sources…

Quelques photos de la manif de Paris ici

Les photos du rassemblement bisontin:

Montbéliard, 8 décembre 2011: Procès du front comtois – Rassemblement antifasciste devant le TGI « Pas de fachos en Franche-Comté! »

Posted in Ailleurs, Antifa, Franche-Comté, Local with tags , , , , , , , , , , , , , , on décembre 8, 2011 by fragmentdemanif

Ce jeudi 8 décembre , le leader du groupe de néo-nazes local « front comtois » était convoqué au TGI de la Petite Hollande à Montbéliard pour des affiches et textes à caractères négationniste et raciste. Devant le tribunal… une quarantaine de gendarmes qui gardent la porte et une soixantaine de militant.e.s issus du Collectif Antifa du Pays de Montbéliard, du SCALP, de la CNT 25 et autres… avec banderoles, pancartes, drapeaux et café… La mobilisation est là malgré l’interdiction la veille du concert de ZEP par le maire PS… d’Audincourt qui a cédé aux pressions de l’extrême-droite (parti de la france et front comtois en tête).

ZEP ferait du « racisme anti-blanc »… ah! ah! anti-con ouais! Dans les paroles de « Nique la france« , on parle surtout de choses qu’une partie de la france aime bien occulter. Le refrain dit  » Nique la France et son passé colonialiste, ses odeurs, ses relents, et ses réflexes paternalistes. Nique la France et son histoire impérialiste, ses murs, ses remparts, et ses délires capitalistes »… Où est le côté raciste? « ses odeurs, ses relents » ça me rappelle Chirac, le « passé colonialiste »… bon bah on peut pas nier (et c’était pas bien beau), « son histoire impérialiste, ses murs, ses remparts et ses délires capitalistes »… C’est pas vrai peut-être??? Sous-traiter les camps de sans-papiers à feu Khadafi, les quotas d’expulsion, les CRA pleins et/ou en construction… et la crise, elle vient pas du capitalisme??

Bref… Dans la salle d’audience, le chef du front comtois était tout seul avec son avocat (ils sont sympas ses potes fachos de venir le soutenir…) et il a essayé de se faire passer pour un benêt qui ne sait pas ce qu’il dit, mais il ne plaide pas la relaxe… Son cerveau doit  faire bien des noeuds… Du côté des antifas, une personne présente dans le tribunal nous fait un topo après une heure de rassemblement, s’en suit une prise de parole par un membre du Collectif Antifa, quelques slogans (Pas de fachos dans nos quartiers, pas de quartiers pour les fachos!, Le fascisme c’est la gangrène, on l’élimine ou on en crève!…) accompagnés de fumigènes et de quelques pétards… Le rassemblement se dissout tranquillement sous la surveillance des forces de l’ordre (différentes brigades de la police nationale, gendarmerie) déployées massivement.

Le jugement devrait être rendu le 15 décembre…

Besançon: Manif antifasciste du 3 décembre 2011 contre le Front Comtois et l’extrême-droite en général

Posted in Antifa, Local with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on décembre 3, 2011 by fragmentdemanif

A l’appel de la CNT 25, de la FA-Groupe Proudhon, du SCALP Besak et des libertaires, entre 50 et 70 manifestant.e.s se sont rassemblé.e.s ce samedi 3 décembre 2011, sur l’esplanade des Droits de l’Homme pour exprimer leur « refus de l’extrême-droite et de tous les discours haineux ». Il.le.s ont déployé plusieurs banderoles (« Le fascisme c’est la gangrène, on l’élimine ou on en crève! » – CNT 25, « Le Front comtois s’enracine? Enterrons-le! Pas de fachos en Franche-Comté » – SCALP Besak…) et posé des pancartes un peu partout…

Cette manifestation bisontine précède le procès du Front comtois qui aura lieu le jeudi 8 décembre à 9h au TGI (Petite Hollande) de Montbéliard. Ce groupe de néo-nases local est convoqué devant la justice pour des textes et affiches à caractères raciste et négationniste.

Ici le tract distribué pendant la manif

27 septembre 2011: Manif bisontine « C’est pas les classes qu’il faut fermer, c’est la lutte des classes qu’il faut mener! »

Posted in Education, Local with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on septembre 28, 2011 by fragmentdemanif

Pour la 1ère manif nationale de l’année, c’est une manif plutôt réussie. Environ 1000 personnes (profs, élèves, parents et autres personnes en colère) ont défilé dans les rues de Besançon pour la défense de l’Education.

Malgré tout, l’ambiance était assez molle (pas de cri ni de slogan) sauf peut-être autour du camion de SUD avec son « concert » mobile ou dans le cortège libertaire où les militant.e.s scandaient des slogans avec entrain.

Enfin, bien que la foule était massée devant la porte du rectorat, encore une fois bien protégée par les « marchands de gaz » de la police, ceux-ci n’ont pourtant pas craqué (c’est un progrès!).

Bref, une bonne 1ère manif qui j’espère ne sera pas la dernière!

Ce diaporama nécessite JavaScript.