Archive for the Ailleurs Category

Rencontre de l’anarchisme à Saint-Imier (Suisse) – Août 2012

Posted in Ailleurs, Alter with tags , , , , , , , , , on août 15, 2012 by fragmentdemanif

Du 8 au 12 août 2012 avaient lieu les Rencontres Internationales de l’Anarchisme dans la ville de Saint-Imier, en Suisse.

Plusieurs milliers d’anarchistes, de libertaires issues de différentes organisations ou simplement non affilié.e.s se sont rassemblé.e.s pendant 5 jours pour participer à des conférences, des groupes de discussion non mixte, des ateliers de discussions, des tables rondes… sur des sujets divers et variés tels que l’autogestion, le sexisme, les perspectives anarchistes aujourd’hui, les politiques d’immigration, la crise économique, les squats et centres sociaux autogérés, les luttes en cours en Europe, Amérique latine ou ailleurs, la question animale et j’en passe… Pour les curieu.se.s, le programme complet ici. Et à ça, on peut aussi ajouter des soirées concerts, un cinéma, un salon du livre…

De mon côté, c’est un moment sympa qui a duré trois jours… Après l’installation au camping du Mont-Soleil (c’est haut, même la voiture avait bien du mal), près d’un petit « barrio » avec table, chaises, trou prêt pour le feu, etc… on m’indique le point info où je dois me procurer un bracelet permettant de prendre le funiculaire pour descendre au centre de Saint-Imier (et remonter dormir ensuite) où ont lieu des débats, cantines, etc. Une fois en bas, direction l’Espace Noir pour voir un peu l’ambiance, examiner le programme et savoir vers quoi je vais aller pendant ce séjour, plusieurs sujets sont tentants, mais comme souvent les ateliers qui m’intéressent se chevauchent et il faut trancher… Alors ce sera débats sur l’antifascisme, sur les centres sociaux autogérés, la situation des luttes sociales en Grèce et en Allemagne, les anarchistes face aux politiques d’immigration… Bon, comme il y avait vraiment beaucoup de monde, d’une part, je n’ai pas pu accéder à toutes les salles de débats, certaines étaient pleines à craquer – couloirs compris et d’autre part, certains intervenants (enfin un surtout) avaient des attitudes qui les rendaient assez antipathiques, peu enclins au consensus ni à faire en sorte que le maximum de monde assiste au débat… Apparemment, des petits comptes à régler avec les organisateur.ice.s et ce sont les personnes présentes qui en pâtissent… Dommage! et tant mieux, ça donne la possibilité de faire des rencontres autour d’un verre ou dans la file d’attente de la cuisine.

D’ailleurs, la cuisine ou plutôt les différents groupes de cuisines collectives venus d’Allemagne, des Pays-Bas, etc… Franchement, même si j’aime pas les betteraves, j’ai vraiment apprécié cette cuisine vegan, simple (quoique, dans de telles proportions rien n’est jamais si simple…) mais efficace, bref bonne ! Un soir, à quelques un.e.s, on s’est même fait « réquisitionner » pour la vaisselle des gamelles: des gamelles de ouf, énormes qui pèsent parfois super lourd… Mais au bout d’une bonne heure, avec le super matos d’une cuisine de la salle de spectacle de Saint-Imier, toute la vaisselle était faite, la serpillère passée, etc. Et le lendemain, c’était atelier cuisine où des kilos de légumes (bio pour la plupart) ont été lavés, épluchés, coupés pour finir en soupe ou en méga salades composées… Et avec tout ça? Du pain, fait sur place par un boulanger militant qui n’avait apparemment pas le temps de faire autre chose… Merci à lui, son pain était du tonnerre…

Enfin, bonne entente générale malgré les différentes sensibilités politiques au sein des anars: seul un petit couac notable entre deux personnes… Un libertaire aurait entarté à la crème chantilly un membre de l’OSL (?), ce qui a momentanément interrompu les débats, qui ont ensuite repris sans trop de souci. Je connais pas trop OSL, mais en tous cas il.le.s avaient pas l’air de faire l’unanimité…

Dans l’ensemble… Une bonne expérience, un bon accueil de la population locale (du bois avait été mis à dispo pour faire du feu au camping, les gens nous apostrophaient pour dire bonjour à chaque passage…) qui selon des articles lus sur le net demande déjà quand a lieu la prochaine rencontre… sans oublier le beau temps. Une chose impressionnante, c’est la multitude de langues qu’il a fallu traduire pendant tous les débats (anglais, français, espagnol, italien, allemand…) et la réussite des débats – malgré cette difficulté linguistique – grâce à tou.te.s ces traducteur.ice.s improvisé.e.s qui franchement s’en sortaient super bien. Les débats prenaient certes un peu plus de temps, mais cela empêchait aussi parfois que l’un ou l’autre s’emporte ou monopolise un peu trop la parole…

D’un autre côté, tout n’était pas parfait non plus: la nuit il faisait plutôt froid mais on va pas se plaindre… Sinon, il y a la question de l’argent: en fait, je sais pas si c’est dû au niveau de vie en Suisse ou à l’organisation mais en trois jours, j’ai dû dépenser pas mal d’argent, avec des prix fixes qui n’étaient pas forcément dans mes moyens même en tarif précaire (bracelet camping/funiculaire, brochures, concerts…)  alors que certaines choses auraient sans doute pu être envisagées sous l’angle du prix libre, comme cela se fait dans de nombreux villages « alter »…

Une partie des gamelles…

Présentation et prix conseillé pour les repas…

Préparation des repas: après les oignons, les patates, les courgettes, les échalotes, les tomates, voici les poivrons…

Affichage libre avec possibilité de propositions de débats, activités, covoiturage… ou simples réflexions

Et une sono solaire… Et quand y’a plus de soleil, on passe au vélo !

D’autres textes sur Saint-Imier: les anars ont fait couler de l’encre dans la presse mainstream… Peut-être d’autres compte-rendus plus tard…

Les anars sous une même bannière, Lecourrier.ch

Déclaration finale du congrès anarchiste de St-Imier, par un ou une anonyme, Indymedia Paris

Déclaration finale du congrès anarchiste de St-Imier par OSL (Organisation socialiste libertaire, Suisse)

3000 anarchistes se sont retrouvés à St-Imier, Lematin.ch

L’anarchisme tranquille à St-Imier, rtn.ch

Les anarchistes sont de retour… en Suisse, Leparisien.fr

saint-imier im august 2012, Linksunten.indymedia.org (texte en allemand + quelques photos)

[Saint-Imier 2012] L’antiterrorisme britannique travaille, Le Jura Libertaire

Vêtus de noir, les anarchistes du monde entier affluent dans le Jura suisse, Tahiti Infos

Publicités

[Besançon] En solidarité avec la lutte des mineurs des Asturies – 14 juillet 2012

Posted in Ailleurs, Anti-répression, Solidarité internationale with tags , , , , , , , , , , on juillet 17, 2012 by fragmentdemanif

Article publié le 16 juillet sur Le Chat Noir Emeutier

Une dizaine de personnes s’est rassemblée devant le consulat d’Espagne à Besançon, qui est honoraire et pour cause: les manifestant-e-s ont trouvé la porte close une fois de plus (la dernière fois) et ont donc laissé quelques traces de leur passage dans le bâtiment en collant quelques autocs évoquant solidarité internationale et lutte de classes.

Le petit groupe s’est ensuite dirigé vers le pont Denfert Rochereau, histoire d’exposer à la vue du plus grand nombre de bisontin-e-s présent-e-s dans les rues de Besançon en ce début d’après-midi, la banderole de la CNT 25 empruntée pour cette action.

Pour finir, les manifestant-e-s se sont posté-e-s devant la banque du CA avec la banderole durant quelques minutes, avec discussions avec les passant-e-s et lancé de pétards….

Toute notre solidarité avec les 8000 mineurs asturiens en grève depuis un mois et demi, qui se défendent avec courage et détermination face aux charges de la garde civile, toujours plus équipées et toujours aussi brutales (plus de 40 blessé-e-s du côté des manifestant-e-s lors de la manifestation de Madrid du 11/07/2012!)

Les barricades bloquent les routes mais ouvrent la voie !

Face à l’austérité, grève générale !

Mur à proximité de la gare de Besançon-Viotte ce samedi 14 juillet 2012

Petit clin d’oeil à Toufik de Planoise, à qui j’ai piqué la première photo et qui a également fait un compte-rendu de l’action

Justice pour Ayoub ! Rassemblement de soutien à Audincourt le 8 février 2012

Posted in Ailleurs, Anti-répression, Franche-Comté with tags , , , , , , , , , , , , , on février 8, 2012 by fragmentdemanif

Le 7 février 2011, Ayoub n’a pas été blessé par la bagarre qui opposait deux bandes de jeunes quelques mètres plus loin, mais il est pourtant le seul blessé cet après midi là, au centre ville d’Audincourt.
Ce sont au contraire les « policiers » qui l’ont mutilé: d’un tir de flash ball Ayoub a perdu un oeil. Qu’il ait été atteint parait tristement logique, il ne bougeait pas, ne courrait pas… Il attendait simplement son bus.

Un an plus tard, le mercredi 8 février 2012, par un temps glacial, entre 70 et 80 personnes (familles, amis, et sympathisant.e.s de la cause d’ Ayoub) étaient rassemblées, pour réclamer la Justice pour Ayoub sur les lieux-mêmes de son agression violente.
Le cortège, jeunes en tête derrière une banderole « Justice pour Ayoub »,   a parcouru les quelques mètres qui les séparaient de l’abri bus tragique avant une prise de parole derrière deux banderoles.
Si cette déclaration sonne bizarrement, puisqu’elle défend d’emblée les policiers (nécessaires et qui nous sécurisent) et leur demande de faire la différence entre « les innocents » et les autres, les discussions avant la dispersion condamnaient plus directement les violences policières quelles qu’elles soient.

Bien remarquée aussi, l’absence des élus PS locaux qui annulaient en décembre 2011 le concert antifasciste de ZEP…

Ayoub s’ajoute tristement à la liste des victimes policières locales (Mohamed B. est mort après être entré vivant dans un fourgon de police un an avant dans la même ville), régionales (Hakim M, à Gray poussé dans un mur après une poursuite « pour rien » en voiture, Joseph P. à Amancey, mort en Garde à Vue à 77 ans pour une suspicion de faits mineurs) et nationales (la liste est hélas trop longue!!!)

 

La peine de mort existe encore et les flics l’appliquent dans la rue…

POLICE PARTOUT, JUSTICE NULLE PART !

Montbéliard, 8 décembre 2011: Procès du front comtois – Rassemblement antifasciste devant le TGI « Pas de fachos en Franche-Comté! »

Posted in Ailleurs, Antifa, Franche-Comté, Local with tags , , , , , , , , , , , , , , on décembre 8, 2011 by fragmentdemanif

Ce jeudi 8 décembre , le leader du groupe de néo-nazes local « front comtois » était convoqué au TGI de la Petite Hollande à Montbéliard pour des affiches et textes à caractères négationniste et raciste. Devant le tribunal… une quarantaine de gendarmes qui gardent la porte et une soixantaine de militant.e.s issus du Collectif Antifa du Pays de Montbéliard, du SCALP, de la CNT 25 et autres… avec banderoles, pancartes, drapeaux et café… La mobilisation est là malgré l’interdiction la veille du concert de ZEP par le maire PS… d’Audincourt qui a cédé aux pressions de l’extrême-droite (parti de la france et front comtois en tête).

ZEP ferait du « racisme anti-blanc »… ah! ah! anti-con ouais! Dans les paroles de « Nique la france« , on parle surtout de choses qu’une partie de la france aime bien occulter. Le refrain dit  » Nique la France et son passé colonialiste, ses odeurs, ses relents, et ses réflexes paternalistes. Nique la France et son histoire impérialiste, ses murs, ses remparts, et ses délires capitalistes »… Où est le côté raciste? « ses odeurs, ses relents » ça me rappelle Chirac, le « passé colonialiste »… bon bah on peut pas nier (et c’était pas bien beau), « son histoire impérialiste, ses murs, ses remparts et ses délires capitalistes »… C’est pas vrai peut-être??? Sous-traiter les camps de sans-papiers à feu Khadafi, les quotas d’expulsion, les CRA pleins et/ou en construction… et la crise, elle vient pas du capitalisme??

Bref… Dans la salle d’audience, le chef du front comtois était tout seul avec son avocat (ils sont sympas ses potes fachos de venir le soutenir…) et il a essayé de se faire passer pour un benêt qui ne sait pas ce qu’il dit, mais il ne plaide pas la relaxe… Son cerveau doit  faire bien des noeuds… Du côté des antifas, une personne présente dans le tribunal nous fait un topo après une heure de rassemblement, s’en suit une prise de parole par un membre du Collectif Antifa, quelques slogans (Pas de fachos dans nos quartiers, pas de quartiers pour les fachos!, Le fascisme c’est la gangrène, on l’élimine ou on en crève!…) accompagnés de fumigènes et de quelques pétards… Le rassemblement se dissout tranquillement sous la surveillance des forces de l’ordre (différentes brigades de la police nationale, gendarmerie) déployées massivement.

Le jugement devrait être rendu le 15 décembre…

Montbéliard, 8 septembre 2011: Mobilisation contre le front comtois

Posted in Ailleurs, Antifa, Franche-Comté with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on septembre 8, 2011 by fragmentdemanif

Aujourd’hui 8 septembre 2011, le front comtois, groupuscule d’extrême-droite, plus que proche des idées néo-nazies devait comparaître devant le tribunal de Montbéliard dans le quartier de la Petite Hollande pour provocation à la haine et à la discrimination raciale…

Du côté de l’extrême-droite, personne n’est visiblement venu (malgré l’appel du front comtois à ses camarades néo-nazes…) à part l’avocat qui a demandé et obtenu le report du procès au 8 décembre 2011.

Quant aux manifestant.e.s, il.le.s étaient une petite centaine (militant.e.s, syndicalistes, habitant.e.s, personnes intéressées par le sujet…) à partager un barbecue (sans porc!) prix libre devant la cité judiciaire.

Le fascisme c’est la gangrène, on l’élimine ou on en crève ! (comme le disait une banderole)