[Besançon] Le 31 août, la librairie Camponovo fermait ses portes… a priori jusqu’au 11 octobre…

Le vendredi 31 août 2012, la librairie Camponovo a fermé ses portes suite à une dernière entourloupe du patron qui a fait capoter le projet de reprise de la librairie par Michel Méchiet, de la librairie l’Intranquille. Les 39 salarié.e.s de Campo sont donc depuis le 1er septembre au chômage technique pour une durée de 5 semaines et 4 jours, la librairie devant peut-être rouvrir ses portes le 11 octobre. Mais depuis le temps que le patron Schaer s’entête à saboter une entreprise qui marche, rien n’est moins sûr… Ce type s’ennuie donc tellement dans la vie qu’il préfère, par orgueil et méchanceté, passer son temps à humilier des libraires compétent.e.s et sympathiques avec les client.e.s ou encore à détruire une librairie de qualité très appréciée des Bisontin.e.s et des habitant.e.s des communes avoisinantes… Lui qui voulait plus d’argent pour sa retraite – sans penser à la vie des 39 de Campo – se permet même de fermer à la rentrée alors que cette période est quand même très propice aux achats en librairie… Sa stratégie est-elle donc de simplement faire chier parce qu’il le peut ?

Le vendredi 31 août, les salarié.e.s de Campo avait appelé à un rassemblement de soutien devant la librairie, une occasion pour ell.eux d’informer les Bisontin.e.s de la fermeture temporaire de la librairie, mais aussi de leur faire part de leur désarroi face à cette triste situation. Plus de cent personnes ont répondu à cet appel pour manifester bien sûr leur soutien aux salarié.e.s, mais aussi leur envie de voir à nouveau la librairie ouverte, remplie des ouvrages qui nous manquent tant dans d’autres « librairies » plus commerciales de la ville…

Pour ne pas oublier que rien n’est fini et parce que ce n’est pas une fermeture définitive, les salarié.e.s appellent à un nouveau rassemblement de soutien vendredi 7 septembre devant la librairie, à 18h30.

D’autres sources d’infos:

– http://campomaintenant.tumblr.com/

– http://www.actualitte.com/librairies/fermeture-de-camponovo-sabordage-de-l-entreprise-et-roman-noir-36407.htm

– http://www.estrepublicain.fr/doubs/2012/09/01/nous-sommes-devastes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :