Rencontre de l’anarchisme à Saint-Imier (Suisse) – Août 2012

Du 8 au 12 août 2012 avaient lieu les Rencontres Internationales de l’Anarchisme dans la ville de Saint-Imier, en Suisse.

Plusieurs milliers d’anarchistes, de libertaires issues de différentes organisations ou simplement non affilié.e.s se sont rassemblé.e.s pendant 5 jours pour participer à des conférences, des groupes de discussion non mixte, des ateliers de discussions, des tables rondes… sur des sujets divers et variés tels que l’autogestion, le sexisme, les perspectives anarchistes aujourd’hui, les politiques d’immigration, la crise économique, les squats et centres sociaux autogérés, les luttes en cours en Europe, Amérique latine ou ailleurs, la question animale et j’en passe… Pour les curieu.se.s, le programme complet ici. Et à ça, on peut aussi ajouter des soirées concerts, un cinéma, un salon du livre…

De mon côté, c’est un moment sympa qui a duré trois jours… Après l’installation au camping du Mont-Soleil (c’est haut, même la voiture avait bien du mal), près d’un petit "barrio" avec table, chaises, trou prêt pour le feu, etc… on m’indique le point info où je dois me procurer un bracelet permettant de prendre le funiculaire pour descendre au centre de Saint-Imier (et remonter dormir ensuite) où ont lieu des débats, cantines, etc. Une fois en bas, direction l’Espace Noir pour voir un peu l’ambiance, examiner le programme et savoir vers quoi je vais aller pendant ce séjour, plusieurs sujets sont tentants, mais comme souvent les ateliers qui m’intéressent se chevauchent et il faut trancher… Alors ce sera débats sur l’antifascisme, sur les centres sociaux autogérés, la situation des luttes sociales en Grèce et en Allemagne, les anarchistes face aux politiques d’immigration… Bon, comme il y avait vraiment beaucoup de monde, d’une part, je n’ai pas pu accéder à toutes les salles de débats, certaines étaient pleines à craquer – couloirs compris et d’autre part, certains intervenants (enfin un surtout) avaient des attitudes qui les rendaient assez antipathiques, peu enclins au consensus ni à faire en sorte que le maximum de monde assiste au débat… Apparemment, des petits comptes à régler avec les organisateur.ice.s et ce sont les personnes présentes qui en pâtissent… Dommage! et tant mieux, ça donne la possibilité de faire des rencontres autour d’un verre ou dans la file d’attente de la cuisine.

D’ailleurs, la cuisine ou plutôt les différents groupes de cuisines collectives venus d’Allemagne, des Pays-Bas, etc… Franchement, même si j’aime pas les betteraves, j’ai vraiment apprécié cette cuisine vegan, simple (quoique, dans de telles proportions rien n’est jamais si simple…) mais efficace, bref bonne ! Un soir, à quelques un.e.s, on s’est même fait "réquisitionner" pour la vaisselle des gamelles: des gamelles de ouf, énormes qui pèsent parfois super lourd… Mais au bout d’une bonne heure, avec le super matos d’une cuisine de la salle de spectacle de Saint-Imier, toute la vaisselle était faite, la serpillère passée, etc. Et le lendemain, c’était atelier cuisine où des kilos de légumes (bio pour la plupart) ont été lavés, épluchés, coupés pour finir en soupe ou en méga salades composées… Et avec tout ça? Du pain, fait sur place par un boulanger militant qui n’avait apparemment pas le temps de faire autre chose… Merci à lui, son pain était du tonnerre…

Enfin, bonne entente générale malgré les différentes sensibilités politiques au sein des anars: seul un petit couac notable entre deux personnes… Un libertaire aurait entarté à la crème chantilly un membre de l’OSL (?), ce qui a momentanément interrompu les débats, qui ont ensuite repris sans trop de souci. Je connais pas trop OSL, mais en tous cas il.le.s avaient pas l’air de faire l’unanimité…

Dans l’ensemble… Une bonne expérience, un bon accueil de la population locale (du bois avait été mis à dispo pour faire du feu au camping, les gens nous apostrophaient pour dire bonjour à chaque passage…) qui selon des articles lus sur le net demande déjà quand a lieu la prochaine rencontre… sans oublier le beau temps. Une chose impressionnante, c’est la multitude de langues qu’il a fallu traduire pendant tous les débats (anglais, français, espagnol, italien, allemand…) et la réussite des débats – malgré cette difficulté linguistique – grâce à tou.te.s ces traducteur.ice.s improvisé.e.s qui franchement s’en sortaient super bien. Les débats prenaient certes un peu plus de temps, mais cela empêchait aussi parfois que l’un ou l’autre s’emporte ou monopolise un peu trop la parole…

D’un autre côté, tout n’était pas parfait non plus: la nuit il faisait plutôt froid mais on va pas se plaindre… Sinon, il y a la question de l’argent: en fait, je sais pas si c’est dû au niveau de vie en Suisse ou à l’organisation mais en trois jours, j’ai dû dépenser pas mal d’argent, avec des prix fixes qui n’étaient pas forcément dans mes moyens même en tarif précaire (bracelet camping/funiculaire, brochures, concerts…)  alors que certaines choses auraient sans doute pu être envisagées sous l’angle du prix libre, comme cela se fait dans de nombreux villages "alter"…

Une partie des gamelles…

Présentation et prix conseillé pour les repas…

Préparation des repas: après les oignons, les patates, les courgettes, les échalotes, les tomates, voici les poivrons…

Affichage libre avec possibilité de propositions de débats, activités, covoiturage… ou simples réflexions

Et une sono solaire… Et quand y’a plus de soleil, on passe au vélo !

D’autres textes sur Saint-Imier: les anars ont fait couler de l’encre dans la presse mainstream… Peut-être d’autres compte-rendus plus tard…

- Les anars sous une même bannière, Lecourrier.ch

- Déclaration finale du congrès anarchiste de St-Imier, par un ou une anonyme, Indymedia Paris

- Déclaration finale du congrès anarchiste de St-Imier par OSL (Organisation socialiste libertaire, Suisse)

- 3000 anarchistes se sont retrouvés à St-Imier, Lematin.ch

- L’anarchisme tranquille à St-Imier, rtn.ch

- Les anarchistes sont de retour… en Suisse, Leparisien.fr

- saint-imier im august 2012, Linksunten.indymedia.org (texte en allemand + quelques photos)

- [Saint-Imier 2012] L’antiterrorisme britannique travaille, Le Jura Libertaire

- Vêtus de noir, les anarchistes du monde entier affluent dans le Jura suisse, Tahiti Infos

3 Réponses to “Rencontre de l’anarchisme à Saint-Imier (Suisse) – Août 2012”

  1. Guillaume Says:

    Bon par contre tu peux enlever le lien vers Indymedia Paris parce que la "déclaration finale" est vraiment pourrie, je sais pas si c’est de l’ironie ou si c’est du 1er degré mais bon y a pas mal de chose à redire (je vais pas faire l’analyse du texte… sauf si on me le demande lol).
    Et j’ai reconnu le mec en casquette qui regarde les gamelles! ;)

    • Tu as de bons yeux alors… ;)
      Sur cette déclaration finale d’Indy Paris… je pense pas que je vais l’enlever, déjà parce qu’il n’y a pas de raison – y’a des liens vers la presse poubelle pourquoi pas vers ce texte-là,et en plus elle suscite un débat sur internet qui n’a visiblement pas eu lieu sur place…(d’ailleurs il.le.s faisaient quoi les gens, y’avait quand même que ça à faire) et puis si j’enlève celle-là, j’enlève aussi la déclaration finale de l’OSL, alors que là je suis fair-play, toutes les conneries sont à lire… Après je veux bien ajouter "par un individu" histoire de pas avoir de confusion sur l’origine de ce texte.
      Pour l’analyse… Go ! ;)

  2. Baptiste Says:

    Salut,
    Alors pour information les prix qui bien que élevé sont malheureusement tout à fait normal. Je m’explique :
    Tout d’abord comme tu l’as supposé nous somme bien en suisse, la vie y est chère donc tous est forcément chère.
    Ensuite le prix de la location des salles, des terrains, du funiculaire, des intervenants étranger ou il a fallu leurs payer le billet, l’eau, les buvettes, la nourriture, la lumière et les toilettes chimiques, les assurances, bref on vas pas faire la liste.
    Pour dire que le budget au total et de 100 000 euros et voir plus !
    Une somme assommante qui à été bien diminué.
    Alors bon certain(e) peuvent forcément ce plaindre ou forcer les entré de concert ( à 8 FCH la soiré soit 4 concert soit 6.50 euros environ faut pas ce foutre de la gueule du monde ^^ ) après l’accumulation camping, bouffe, concert, ça fait mal. Mais bon une fois tous les 140 ans … ^^
    Après choisir entre des bières et un concert je choisi le concert, pour les personnes qui passe leur journée au bar et qui ont plus de sous après… Ça risque pas avec toi en tous cas ;)

    Sinon il y a toujours des risques de endettement pour l’espace noir espérons que on puisse au moins faire une opération blanche.
    Et pour finir il n’y a pas eu d’argent qui sont allé pour tel ou tel organisation tout part remboursé les 100 000 euros.

    En tous cas merci a vous tous et merci pour ce bel article !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: